L’elisir d’amore

« Est-ce que tu avales ? »

« Est-ce que tu recraches ? »

Pourquoi donc les propriétaires de braquemart
S’inquiètent tant de ce qui va advenir
De leur séminale liqueur
Une fois qu’ils nous l’ont confiée ?

Ma théorie personnelle
(Parce que selon eux
Nous sommes toutes sorcières)
Est qu’ils ont peur que nous récoltions
Leur substantifique moelle
Pour l’utiliser dans les philtres et potions
Que nous concoctons les nuits de pleine lune
Pour ensuite leur faire boire ces mixtures à leur insu
Et ainsi les attacher pour toujours à nos désirs
Les garder sous l’emprise de nos charmes magiques
Nouer à jamais leur aiguillette
Et les forcer à faire leur juste part
Des tâches ménagères
Sans qu’on ait continuellement à leur dire.

Une réflexion sur “L’elisir d’amore

  1. Je ne comprends pas
    Avec soin, elle emballe dans de petits mouchoirs de soie
    Le jus de mes entrailles qui coule entre l’émail de ses dents
    Et je ne repasse toujours pas mes chemises.

    Sorcières de mes fesses, enfoncez-y moi votre balai !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s