Le simulacre et la simulatrice

J’ai baisé dans la douche
Avec un clone
De Tom Jones
Âgé de trente ans
Après un concert en sueur
Et à paillettes
À Las Vegas
C’est un fait méconnu
Mais ils ont cloné Tom Jones
Tout de suite après la brebis Dolly
Pour que sa maison de disques
Puisse encore faire du blé
Longtemps après sa mort
Il m’a dit qu’ils étaient une douzaine
À brûler les planches six jours semaine
Partout en Amérique
Et que le public en délire
Ne se doutait de rien
Trouvant Tom Jones
Drôlement bien conservé
Et en forme pour son âge
Quelle arnaque
Si seulement iels savaient
Il m’a dit qu’il n’avait rencontré l’original
Qu’une seule fois
Pendant les répétitions
Que ça lui avait fait un choc
De constater de quoi il allait avoir l’air
Quand il serait vieux
Puis il a poussé sa bite noueuse
À l’intérieur de moi
Avec l’eau qui giclait tout autour
J’ai fait une pause
Un moment d’incrédulité
Il a balancé ses hanches
Comme il l’avait fait sur scène
Quand il a chanté
It’s not unusual
Exactement comme l’original
C’était à s’y méprendre
Et ça m’a drôlement épatée
J’ai failli jouir à la première estocade
Et j’étais bien partie pour prendre mon pied
Quand sortant de nulle part
Il a demandé si mon cul était
Plus ou moins rebondi que le sien
«Je veux juste avoir l’air parfait
Au cas où un paparazzo se pointerait
A-t-il dit en hanhannant
Et ça a gâché le moment
De constater qu’il pensait égoïstement
À des angles de caméra dans un moment pareil
Mon esprit a été envahi par des visions
De tous les autres clones
Réunis dans un jacuzzi
Me demandant de les sucer
À tour de rôle
En faisant aller leur cul rebondi
Et en chantant Whats’s New Pussycat
Avant de me balancer leur
Foutre manipulé génétiquement
À la gueule
C’était trop
Juste trop
J’ai fait semblant de jouir
J’ai crié
«Oh oui oh oui Tom oh oh oui»
Puis je l’ai repoussé
Il s’est retiré en faisant
Un bruit baveux
De bouteille qu’on débouche
Je me suis épongée
Rhabillée
En jurant qu’on ne me reprendrait plus
À copuler avec un artiste
Complètement fabriqué
Par l’industrie du showbiz.

Une réflexion sur “Le simulacre et la simulatrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s